Théorique
avec mesure
et pratique
sans démesure

La décroissance, 10 questions pour comprendre …..

La décroissance, 10 questions pour comprendre et en débattre, Denis Bayon, Fabrice Flipo, François Schneider  (éditions La Découverte)

Après avoir dressé un historique du mot « décroissance », depuis le rapport du Club de Rome en 1971 jusqu’à la motion Utopia en 2005, les auteurs tentent, en dix questions, de dresser un panorama de ses usages. Ils commencent par examiner ce que signifie ce mot qui  est aussi une idée neuve, puis expliquent en quoi la décroissance se distingue du développement durable. S’oppose-t-elle au progrès scientifique ? Est-elle malthusienne ? La décroissance est-elle privation ou bien joie de vivre ? Est-elle synonyme de récession, de chômage et de fin de l’économie de marché ? Ils abordent alors le rapport entre la décroissance et les pays du Sud et essaient d’expliquer qu’elle n’implique pas une vision autoritaire ou dirigiste de la politique. Ils concluent sur ce que pourrait signifier concrètement une politique de décroissance.

Ce livre nous délivre des données chiffrées importantes à connaître concernant l’emploi, la productivité, le chômage… Il permet d’affiner des définitions : « développement », « empreinte écologique », « valeur d’usage »… Sont présentées différentes sources intellectuelles de la décroissance : la source écologiste (avec Ivan Illich), la source de l’économie politique (avec Nicholas Georgescu-Rogen et Howard T. Odum), la source démocratique et culturaliste (avec Paul Ariès,Vincent Cheynet, Bruno Clémentin et Serge Latouche). Sans oublier une dernière source qui est celle de la crise du sens. Pour ce courant de la décroissance, « la révolution intérieure est une condition nécessaire pour mettre fin aux désordres qui agitent le monde de manière croissante ». S’il s’agit d’une condition nécessaire, elle ne nous semble cependant pas suffisante ; tout comme il pourrait sembler réducteur de présenter Pierre Rabhi comme seul représentant de ce courant. La question du sens ne devrait-elle pas aussi être posée au niveau collectif ? Comment s’organiser ensemble afin de redonner du sens à nos façons de vivre ? Et au niveau politique, quel projet de société pour récréer du savoir-vivre-ensemble, par quels processus le construire ? D’autres courants de la décroissance ont tout autant pour ambition de poser cette question du sens, mais en n’y entrant pas par la seule entrée de la simplicité volontaire.

Anita

1 comment to La décroissance, 10 questions pour comprendre…

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Numéro 1

Numéro 0

Numéro 00